Débourrage d'un 4 ans :
Les premières séances, avant d'avoir jugé du caractère du cheval, préférer un mors simple, ou à aiguille, gros canons à double brisures ; si cela s'avère insuffisant pour le contrôle, choisir des canons plus fins.

Le cheval ne tend pas ses rènes :
Certains chevaux ont peur de la main (on ne connait pas toujours leur passé), dans ce cas préférer un mors droit en résine, en caoutchouc souple ou dur avec ou sans gourmette pour qu'il s' appuie en confiance.
Quand on sentira un vrai contact ou trop de contact, revenir à un mors double brisure plus ou moins fin ou avec gourmette suivant le caractère du cheval.

Le cheval a la bouche très délicate :
Il y a plus de mors inconfortables que de bouches délicates.
Essayer un mors double brisure de la bonne largeur et adapter le diamètre du canon au caractère du cheval.
Le mors droit souple ou dur peut être le bon choix. Un mors simple très gros canon n'est confortable que pour les commissures, mais pas pour le palais.
Penser à consulter le dentiste ou l'ostéopathe.

Le cheval, tête en bas, tente d'arracher les rènes des mains.
C'est un signal qui peut dire : tu me fais mal ou tu as trop de main.
Relisez le paragraphe précédent.

Le cheval "lâche la main" :
Cela arrive parfois dans les dernières foulées avant d'aborder un obstacle, essayer un mors moins fort, par exemple, un pelham à petites branches au lieu d'un, à grandes branches.

Le cheval tire beaucoup :
Avant d'entrer dans la spirale du "toujours plus sévère", procéder graduellement en jouant sur la taille des branches ou l'épaisseur des canons.
Les mors doubles embouchures simples ou torsadés, le releveur fin sont de bons choix.
Il y a également les hackamores grandes branches que l'on peut coupler à un mors de bride fin, même à un petit releveur très fin.


Surtout il faut essayer les mors "Alain Ventre" CSO ou pelham qui avec peu de main donnent beaucoup de contrôle et du relâchement car ils agissent peu sur la bouche. L'effet est reporté sur le nez et l'auge. Après quelques séances le travail se fait dans le calme, le cheval progresse et l'équilibre suit très rapidement.

Dans tous les cas, rappelez-vous que les paramètres sont différents si votre cheval est monté par un professionnel ou un amateur et qu'il parait juste que le même mors ne convienne pas aux deux. Dans tous les cas c'est l'avis du coach que vous avez choisi et qui a votre confiance qui fait autorité, c'est lui qui connait le mieux le couple que vous formez.